Nos Domaines Il y a 56 domaines

Par page
Montrer 1 - 12 de 56 articles
  • Bakonyi Péter borászata

    Le domaine de Péter Bakonyi et Josef Kerl qui s'étende actuellement sur 5 hectares dans les meilleurs crus de Siklós et Nagytótfalu, est toujours en train de se former avec des nouvelles plantations. Fondé en 2011, avec une cave à Villány, le moteur de l'entreprise était, dès le début, la compétence et la vocation de Péter Bakonyi. Malgré sa formation d' ingénieur phytosanitaire, Péter a converti, petit à petit, tout le domaine en production organique. Même s'il achète encore du raisin en provenance d'une production conventionnelle, à l'horizon s'affiche déjà le but de long terme : produire des vins qui reflètent le mieux possible le caractère unique de ces terroirs en système organique et fermé. En ce qui concerne les cépages rouges, ils ont misé sur Cabernet franc et sur Kékfrankos, mais l'usage du bois reste très modéré (surtout par rapport aux pratiques courantes à Villàny). Côté blanc, ils envisagent une cuvée complexe à la base de cépages autochtones : Hárslevelű, Olaszrizling, Királyleányka et Furmint, tout issue des petites parcelles.

  • Barta pince

    Le Domaine Barta s'étend sur 27 ha à Màd, Tokaj.

    10 ha sur Öreg Király – le Vieux Roi. Quoi dire sur ce climat (à la bourguignonne, puisque la classification de Tokaj est plus proche de celle-là) parmi les plus anciens et plus prestigieux de toute la région? Son histoire, longue de 700 ans, est ponctuée par des noms tels que Szapolyai, Rákóczi, Orczy donc les plus grandes familles nobles de la Hongrie, et s'y mêlent aussi des ecclésiastiques. Il y a tout de même une rupture: après la guerre, durant l'époque communiste, comme l'exploitation de ce territoire est jugée trop couteuse, il est à l'abandon. Imaginez-le: comme si Clos Vougeot s'endormait pour 50 ans... En 2003, Károly Barta achète les parcelles, déforeste, reconstruit le terrassement centenaire, et replante les vignes. L'un des meilleurs terroirs au monde renaisse.

    Premier grand cru historique, classé comme tel par Mátyás Bél, en 1732, c'est pas une mince affaire: déjà s'y rendre est difficile, tellement il est en pente. Le sol, très rocheux, est composé de tuf de rhyolite, de zéolite et d'argile rousse. Il est planté de furmint en 80% (le clone T85 et l'ancien clone dit „oiseau”), le reste est de hárslevelű et muscat. Pas de pesticides depuis 70 ans (comme les parcelles étaient hors de l'usage), ce qui est une bonne nouvelle. Travaille manuelle exclusivement, méthode organique.

    Vinification dans le plus grand respect de la récolte, l'intervention technique le moindre possible, fermentation spontanée, avec levures indigènes. Les vins évoluent sous le regard protecteur de Vivien Újvári, l'oenologue de grand talent, qui après ses études et sa pérégrination à Napa Walley et Nouvelle-Zélande, rentre en Tokaj à 2013, et travaille chez Barta depuis 2016.

  • Csernyik Pince

    C'est un petit domaine familial aux pieds de Mátra, dans une région viticole historique. István, le propriétaire s'adonne volontiers à l'expérimentation pour créer des vins à caractère unique qui reflètent le mieux l'âme de ce terroir. Il est ouvert à tout : fermentation et élevage en fûts et en cuves, l'usage des levures pour garder le fruité et la fraîcheur, ou vinification naturelle, sans aucune intervention, fermentation spontanée, sans collage ni filtrage. Après une sélection des fûts, les meilleures sont mises en bouteille comme vins de cépage. La vendange des meilleurs crus est particulièrement soignée et, après l'assemblage, donne naissance à des vins complexes et mémorables. Production annuelle : 10000 bouteilles.

Montrer 1 - 12 de 56 articles